Tranches de Vie

AnuschB - Glass Artist

'Tranches de Vie, Héritage ' Ces nouvelles pièces sont nées début 2016, suite à une série de tests, hasards, erreurs et pièces cassées ... Elles sont étroitemement liées au départ de mon père le 18 Août 2015 et sont un hommage aux valeurs qu'il m'a léguées et à l'Amour inconditionnel qu'il a su me donner sans pour autant toujours être capable de me le dire.

Mon père m'a toujours soutenu à sa manière, avec peu de paroles. Il m'a laissé suffisamment d'espace pour me permettre de trouver ma voie, de guérir, de trouver peu à peu un bonheur au quotidien.

 

 

Vous trouverez ci-dessous quelques photos des premières pièces de cette nouvelle collection ainsi que la succession de d'évènements qui a conduit à leur naissance.

Pour en savoir un peu plus sur l'histoire de ces 'Tranches de Vie'

 

Les funérailles de mon père ont eu lieu le 28 Août 2015. Cette date coïncide alors avec la date limite de remise du dossier pour l'obtention d'une Bourse de Perfectionnement auprès de la Fondation Roi Baudouin. Le Comité de Sélection m'accorde un délai de 2 semaines. Tenter d'obtenir cette Bourse avait d'autant plus d'importance et je boucle mon dossier en temps et heure.

Le 18 Décembre 2015, une semaine avant l'anniversaire de mon père, je reçois un mail me confirmant l'obtention de la Bourse pour: « Développer la maîtrise du soufflage de verre à travers une série de stages intensifs auprès du maître Verrier Yann Oulevay en Suisse ».

 

Lors de mon premier stage en Février, un test avec des perles d'une couleur particulière se révèle décevant. D'autant plus que le vase sort cassé du four. Yann me propose alors de faire un test de battuto, travail à froid typique de Murano, Venise où il a également séjourné.

Le résultat est magique: se révèlent alors comme des tranches de bois.

Mon père a fait toute sa carrière en Afrique, dans le négoce et la transformation des bois exotiques ...

 

Comment ne pas croire que cette succession de moments symboliques n'est pas due au hasard, et que mon père continue de m'accompagner dans ce chemin de création que j'ai choisi.

 

Yann Oulevay m'a gentiment proposé de souffler ces belles pièces que techniquement je ne sais pas encore réaliser.

Le travail admirable de battuto a été réalisé par Matteo Seguso, maître graveur à Murano, Venise.

 

Copyright © All Rights Reserved